Techniques & Combats

Le Vovinam Viet Vo Dao est une discipline très complète. Il propose une approche très large de l’art guerrier :

Technique de base Techniques de poing, de jambe, de coude,
de sabre, genou, de parade, de posture….
Techniques de chute et de rouladeDifférentes techniques vous permettant de
chuter sur sol dur sans vous blesser.
Techniques de combatEnchaînements de techniques que
vous pourrez appliquer de manière
efficace en combat.
Techniques de self-défenseTechnique englobant les dégagements
sur les attaques subies, en situation réelle.
QuyênCombats imaginaires contre plusieurs adversaires.
Les styles d’animaux sont représentés et étudiés.
VatLutte vietnamienne
Une meilleure maîtrise de l’art du combat « rapproché ».
Ciseaux volantsSpécificité du Vovinam – Viêt Vo Dao qui
vous permet de mieux maîtriser votre corps dans l’espace.
Song LuyenEnchainement de combat codifié.
Autre aspect d’entraînement au combat à mains nues ou armées, avec partenaire(s).
Armes traditionnellesSabre, bâton long, couteau, hallebarde…
Théorie et philosophieUne centaine de thèmes différents à approfondir pour le niveau débutant, soutenance de mémoire pour passer le 1er DANG, soutenance de thèse pour les niveaux maîtres (à partir 4ème DANG).
CombatCombat encadré par des arbitres afin de mettre en pratique les différentes techniques.

Objectif des combats

Le combat fait partie intégrante de la pratique des arts martiaux. c’est un échange technique avec un partenaire. Il permet de se confronter à d’autres pratiquants et permet de mettre en application les techniques apprises lors de l’entraînement.
Les techniques utilisées dans les combats sont variées :

– les techniques de coup de pied permettent d’attaquer à distance et de maîtriser cette distance facilement,
– les techniques de poings sont plus particulièrement adaptées au combat à moyenne distance
– les techniques de coude et genoux quant à eux sont propres au combat à courte distance.
– Enfin un combat debout peut facilement finir par une clé, un balayage ou une projection qui prolongera le combat vers le sol.

Règlement des combats

Les combats nécessitent trois juges et un arbitre au centre du tapis, lequel doit être le plus ancien ou gradé des juges. Ils peuvent interrompre le combat à tout moment s’ils estiment qu’un des concurrents est en danger ou a une attitude incorrecte.Les combats durent deux minutes, plus une prolongation d’une minute en cas d’égalité. Si la prolongation ne permet pas de départager les concurrents, il est tenu compte des avertissements reçus. Les coups interdits sont les suivants : les coups portés aux parties génitales, à la nuque, au cou, et au visage (sauf les coups de pied), ainsi que les fauchages destinés à blesser et non à faire tomber. Si un coup interdit est porté, l’arbitre arrête le combat et désigne avec le bras le compétiteur sanctionné.Le décompte des points se fait comme suit : 

– 1 point pour les chem (sabre) et les dam (coups de poing) portés entre la ceinture et le cou. 
– 2 points pour les da (coups de pied) entre la ceinture et le cou et les balayages efficaces. 
– 3 points pour les da retournés, sautés et au visage, les don cha (ciseaux) et les techniques de lutte (vo vat). 
– Les points s’annulent si les combattats se touchent en même temps. 
– 2 ou 3 points sont retirés pour les coups interdits.